Les clés du succès : Fuir l’hypermarché !

Bonjour à toutes et à tous,

J’avais promis d’aborder avec vous les clés du succès du drive. Je vais vous en livrer une seconde aujourd’hui. Nous savons déjà comment le facteur le prix a fait pencher la balance du côté du drive. Mais ce dernier n’est pas le seul à faire le succès du drive puisque les prix du drive et des magasins sont identiques. C’est bien qu’un autre facteur joue en la faveur du drive.

Ce second facteur de succès s’illustre très bien par une statistique : 63% ! c’est le pourcentage de personnes qui estiment que les courses sont une corvée. Pour reprendre plus précisément l’étude qui a été faite par Segments, la question posée était simple : Les courses en magasin sont pour vous ?
Les réponses sont sans appel : 63% des français estiment que faire ses courses en magasin est une corvée et seulement 4% passe un bon moment en faisant leurs courses.
Cet aspect corvée des courses en magasin, symbolisé par les immenses hypermarchés arpentés péniblement un samedi après-midi aux caddies s’entrechoquant, a éloigné petit à petit les consommateurs des magasins physiques. Ces 63% de français s’accommoderaient forcément d’un autre moyen de faire leurs courses, un moyen plus rapide et moins pénible. Et c’est tout naturellement la révolution Web qui a apporté cette solution, comme elle l’avait apportée à certains domaines.

Depuis plusieurs années, la grande distribution a tenté de retenir les consommateurs en magasin en améliorant l’expérience utilisateur à travers des innovations. Vous avez sûrement vu apparaître des scannettes au succès frileux, des caisses automatiques, certaines applications smartphones… Mais l’apparition du drive est la meilleure réponse à cette corvée ! Chacun d’entre nous à un réflexe simple quand il fait quelque chose de désagréable. Nous cherchons soit à obtenir le même résultat via un autre moyen soit nous cherchons à le faire le plus rapidement possible. Le drive apporte justement ces deux réponses : il permet d’éviter le passage en magasin et c’est ce que recherchent les français, bien plus qu’une nouvelle expérience en magasin; et permet bien entendu de gagner du temps. Le drive est la seule réponse qu’offre la grande distribution à ce problème.

Ainsi, le drive est le moyen de faire ses courses sans passer par la case “hypermarché”. Mais l’aspect pratique du drive est aussi un facteur clé de succès. Fini la phase chargement du caddie, déchargement pour le passage en caisse, rechargement dans le caddie et déchargement pour la voiture. Le drive apporte aussi cet aspect là : je n’ai plus qu’à ouvrir mon coffre et je suis chargé. C’est dans l’idée initiale du drive qu’on retrouve cet avantage : l’aspect VolumExpress initié par Auchan en 2000 qui explique aussi le montant élevé des commandes en drive par rapport aux courses en hypermarché : non pas que le drive coûte plus cher mais que les utilisateurs ont des paniers avec plus de produits mais ceci moins fréquemment qu’en hypermarché.

Je vous avais expliqué l’importance du facteur prix dans le succès du drive. Ajoutez à cela la praticité et la fuite de l’hypermarché et vous obtenez les principales raisons du succès du drive mais il existe d’autres facteurs de succès du drive qui sont des tendances plus générales et d’ailleurs parfois à l’origine de la fuite des hypermarchés. Je vous en dirais plus très bientôt !

Bonne semaine à tous
 

@LeBonDriveLBD

Lebondrive via Google +

GD Star Rating
loading...
Les clés du succès : Fuir l'hypermarché !, 4.7 out of 5 based on 7 ratings

LAISSER UN COMMENTAIRE