Le drive des centre-villes : le walk-in !

Monoprix Walk in

Source : Monoprix.fr

 

Bonjour à toutes et à tous,

Aujourd’hui, je ne vais pas complètement mettre de coté les formats de drives. Mais je vous propose d’aborder ensemble une variante du drive toujours dans le domaine de la grande distribution, une variante tellement proche qu’elle est considérée comme un drive classique. Il s’agit du walk-in qui est essentiellement un concept de l’enseigne Monoprix.

S’il est compliqué pour une enseigne aussi urbaine que Monoprix d’installer des drives sous sa forme classique avec parking et bornes, il n’est pas non plus concevable de passer à côté d’Internet et de la révolution qu’il apporte à la grande distribution. Monoprix a d’ailleurs remarqué qu’un client utilisant plusieurs canaux de distribution dépense trois fois plus que leurs autres clients cantonnés à un simple canal de vente. Dans ces conditions, Monoprix a souhaité s’adapter à sa clientèle urbaine et à son moyen de locomotion : la marche. Voilà pourquoi Monoprix s’est lancé dans le Walk-in, le Drive-in des centres-villes. Le concept testé depuis le début de l’année en région parisienne a séduit au point que de plus en plus de Monoprix adoptent ce concept, et que la direction de Monoprix affiche des intentions de « 50% de croissance par an sur les trois prochaines années ».

Et Monoprix n’est pas seul à s’intéresser à ce concept. Carrefour aussi teste son walk-in à la gare St Lazare dans un carrefour city. Encore en phase de test, les mois qui viennent nous apprendront si Carrefour poursuit son développement sur ce genre de magasin.

 

Le retrait en magasin
Dans un registre similaire, deux enseignes se rapprochent de cette forme de service : certains Intermarché et Courses U. Ces deux enseignes répresentent plus de la moitié des drives en France grâce à un concept à mi-chemin entre le drive et le walk-in : le retrait en magasin. Cette formule se différencie du drive et du walk-in par son côté plus artisanal. L’un et l’autre prévoient un aménagement de la surface commerciale pour leurs formules : une borne, un parking… Le retrait en magasin est plus simple mais mis en place plus rapidement et à moindre coût. Cette forme de drive permet de se placer rapidement sur le marché où le premier arrivé bénéficie d’un avantage sur ses poursuivants.

Comme quoi du magasin de proximité au grand hypermarché, le drive devient incontournable. A pied ou en voiture, sur le parking ou dans le magasin, en zone rurale ou urbaine, le drive s’impose à la grande distribution. Le phénomène drive n’est pas prêt de s’arrêter.

A très bientôt

@LeBonDriveLBD

Lebondrive via Google +

GD Star Rating
loading...
Le drive des centre-villes : le walk-in ! , 4.6 out of 5 based on 8 ratings
Aucun Commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE