Le Drive fait son apparition en Suisse !

LeShop Drive

Source : leshop.ch

Bonjour à toutes et à tous,

Aujourd’hui, je vous propose de passer de l’autre côté de la frontière, en Suisse. « Pourquoi la frontière suisse ? » vous dites-vous ? Parce que l’enseigne Suisse LeShop va tester le drive dès la rentrée. Cet exemple nous permettra de souligner les différences entre le monde de la grande distribution français et suisse !

Si en France le nombre de drives va dépasser le cap des 1500, à l’étranger le concept reste timide. Plusieurs pays effectuent des tests : l’Italie, l’Allemagne, l’Angleterre, ou encore la Russie et la Chine. Mais à cette liste s’ajoute désormais un pays voisin : la Suisse ! Leshop.ch, détenue à 90% par les magasins Migros, vient d’annoncer qu’un test serait lancé à la rentrée, le drive qui arrive en complément de l’offre en ligne de Leshop.ch : la livraison.

Bien qu’officiellement satisfaite par son concept de la livraison, la cyberenseigne a décidé de franchir le pas pour ces 75% de consommateurs qui viennent en voiture pour faire leurs courses, fréquemment lourdes et volumineuses. Le communiqué mentionne aussi l’intérêt de la souplesse du drive pour un consommateur qui est libre de venir retirer ses courses à sa guise, face à la rigidité de la livraison où un créneau de 2 heures est bloqué dans l’attente de la réception de ses courses.

L’écologie, un argument en faveur des drives

Jusque là, me direz vous, peu de différences existent entre la France et notre voisin Suisse. Mais l’argumentaire est différent : leshop estime que ce format de drive correspond aux attentes des “pendulaires” qui pourront venir retirer leurs achats à la sortie de leur travail sans perdre de temps tout en économisant le carburant et le temps d’un aller à la grande surface mais aussi les rejets de CO2 qui vont avec. L’expérience française du drive n’avait pas encore avancé cet aspect du drive. Déjà présenté avec la livraison, l’aspect écologique est placé au coeur de la stratégie de l’enseigne qui reconnait fièrement avoir déjà économisé 682 tonnes de kg de CO2 en 2012 pour la planète.

Enfin, si l’enseigne innove avec ce concept, la volonté de gagner des parts de marché n’est jamais très loin. Coop a déjà prévu de riposter dans les mois à venir et dispose aussi de drives dans leurs cartons. Avec quelques années de retard, la Suisse se lance dans le drive. Une bataille des drives dans les mois qui viennent, n’est pas à exclure non plus. Alors rendez-vous dans quelques mois pour en savoir plus sur le concept du drive en Suisse,

 

@LeBonDriveLBD

Lebondrive via Google +

GD Star Rating
loading...
Le Drive fait son apparition en Suisse ! , 4.3 out of 5 based on 9 ratings

LAISSER UN COMMENTAIRE