Le drive, aussi au service des prix !

Bonjour à toutes et à tous,

Aujourd’hui, je vais aborder avec vous le résultat d’une étude “Linéaires”. Largement reprise par de nombreux médias, d’ Europe1 à iTélé en passant par leparisien, elle a le mérite de montrer les écarts de prix de façon plus objective que le quiestlemoinscher.com de Leclerc. Le résultat est sans appel : jusqu’à 20% suivant les enseignes.

Appliqués au drive, les écarts restent les mêmes puisque les prix en magasin et aux drives sont identiques. Une différence cependant existe : le drive attise encore plus la concurrence et ce pour deux raisons. La première est logique : il est plus facile de comparer des prix sur internet qui dispose d’une certaine transparence plutôt que ceux en magasin. Mais cette raison n’est pas la seule : comme l’explique l’UFC-Que Choisir sur Europe1, certaines zones de chalandise (zones géographiques d’où provient la clientèle) ne sont occupées que par une enseigne et le discounter du même groupe ce qui ne crée pas la concurrence susceptible de faire baisser les prix. Seul le quart des zones étudiées bénéficierait d’une concurrence efficace. Considéré comme un entrepôt, un drive aurait ainsi beaucoup plus de facilité administrative à s’implanter qu’un magasin physique et permettrait de remettre une pression sur les prix.

Plus que jamais, les enseignes sont en concurrence grâce au drive et ce pour le plus grand plaisir des consommateurs. Dans quelques semaines, LeBonDrive vous permettra d’aller encore plus loin et d’économiser toujours plus.

A très bientôt
 

@LeBonDriveLBD

Lebondrive via Google +

GD Star Rating
loading...
Le drive, aussi au service des prix !, 4.6 out of 5 based on 7 ratings
Aucun Commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE